FACEBOOK

Notre savoir-faire

La vinification est sans doute l'étape la plus délicate mais aussi celle où Lionel peut laisser libre cours à sa créativité.

Appliquant des savoir-faire transmis par ses aïeux et expérimentant d'autres procédés plus contemporains, il va chercher à sublimer son produit.

D'abord, le raisin sera récolté à maturation pour assurer le meilleur équilibre entre sucre et acidité. Ensuite, ce sera le travail des levures indigènes : les blancs seront vinifiés à froid pour conserver leur arôme, les rouges connaîtront une fermentation plus longue. 

Viser le fruité, l'arôme, la rondeur d'un vin. Ne pas le brimer, le laisser exprimer sa spontanéité, pour obtenir un produit de caractère, un produit unique.

Soufre ou pas soufre ajouté ?

Le soufre est bien présent dans les vins biologiques. Le taux autorisé est très faible mais suffit amplement à la conversation des vins, sans nuire à la santé du consommateur. C’est un antiseptique et un antioxydant.

Le vin produit naturellement du soufre en très faible quantité pour se protéger. Il s'agit ici de vin "sans soufre ajouté" dans lequel rien n'a été rajouté.

 Il faut une bonne maîtrise technique pour réaliser ces vins. Le choix des cépages est très important. Ce sont des vins qui révèlent toute leur puissance aromatique.

L’absence de souffre rajouté n’altère pas le goût et le nez de ces vins, ainsi ils sont naturellement riche en arômes et en goût.